•    |  


Sugars Explained

LE SUCRE EXPLIQUÉ DE MANIÈRE SIMPLE

1024 1024 Delphine Remy

Saviez-vous que la plupart des gens qui vivent en bonne santé jusqu’à 100 ans, ont tous une chose en commun ? Vous avez deviné ! Ils ont tout simplement des taux de sucre sanguins stables et équilibrés.

Vous me verrez écrire « taux de sucre dans le sang » et « taux de glycémie », ce sont des synonymes.

Taux de sucre: kezako ?
Le sucre dans le sang, ou le glucose, est le sucre que le sang va acheminer vers toutes les cellules du corps pour fournir l’énergie dont elles ont besoin. Notre cerveau y compris ! Et ce sucre provient intégralement de notre nourriture. Pour être en bonne santé et donc pouvoir espérer vivre longtemps, il est important que ces niveaux de glucose restent stables et équilibrés. Cet équilibrage est opéré par le pancréas et plusieurs hormones importantes. Les hormones telles que l’insuline et le cortisol permettent au foie de libérer une quantité spécifique de sucre dans la circulation sanguine.

Certaines de ces hormones (cortisol et catécholamines) augmentent le taux de glycémie, tandis que l’insuline le diminue. La clé est donc d’éviter des hausses et des baisses trop importantes et de toujours le maintenir équilibré.

Les pics de glycémie
Le niveau de sucre dans le sang augmente pour plusieurs raisons. Pour certaines personnes, cette pointe vient le matin en raison d’une modification des hormones ou d’une baisse d’insuline et pour d’autres, la pointe vient en mangeant certains aliments et sucres. Le café, les petits plats du Chinois du coin, les croissants, les boissons énergétiques, ont des taux de graisses et de glucides élevés qui augmentent votre taux de sucre et le maintiennent élevé pendant un petit temps. D’autres aliments, tels que les fruits et les légumes abaissent le taux de glycémie. Lorsque nous mangeons des aliments à faible indice glycémique, le pancréas actionne sa production d’insuline. Cette insuline, libérée dans le sang, transforme ensuite le sucre en énergie et peu après, les niveaux de glycémie reprennent leur taux d’équilibre.

Lorsque vous mangez beaucoup d’aliments « transformés », vous donnez beaucoup plus de travail à votre foie et à votre pancréas et tous deux ne sont plus en mesure d’accomplir pleinement leur mission de régulation du taux de glycémie. Le taux de sucre dans le sang reste alors élevé, ce qui entraîne plusieurs problèmes de santé.

Glycémie instable: le « crash »
La libération d’insuline dans la circulation sanguine est une réponse naturelle de notre corps pour traiter une surcharge en sucre. Parfois, le corps ne sait pas quand arrêter de libérer l’insuline et il continue donc, faisant alors tomber le taux de sucre trop bas. C’est l’hypoglycémie ou, comme disent les Américains, le sugar crash !

Les conséquences sont pénibles, on devient irritable et notre envie de sucre augmente, devenant parfois irrésistible. On finit alors souvent par se jeter sur trop de sucre pour alléger les symptômes, ce qui provoque une nouvelle décharge d’insuline et si l’insuline ne s’arrête pas, on est reparti pour un nouveau crash. Bref, un cercle vicieux dangereux.

La plupart des gens pensent que seuls les sucres raffinés sont mauvais pour la santé. Mais la consommation excessive de glucides sous forme de riz blanc, de pommes de terre, de pâtes, etc. qui sont aussi transformés en sucre dans l’organisme, peut également provoquer un sugar crash.

Résistance à l’insuline ou insulino-résistance
Dans certains cas, l’insuline peut ne pas transformer le sucre en énergie. Ce phénomène s’appelle l’insulino-résistance et peut conduire à des problèmes de diabète.
Les gens qui présentent une résistance à l’insuline ont des fringales de sucre quasi permanentes. Ils ont toujours faim, ils ont du mal à se concentrer et souffrent de pertes de mémoire. Un état léthargique et une fatigue constante font partie de leur vie quotidienne.

Problèmes liés à l’insulino-résistance
En plus des risques de diabète, plusieurs autres problèmes de santé peuvent également apparaître à cause des troubles de l’insuline. Trop d’insuline endommage les artères, vous connaissez tous les conséquences. Risque de maladie cardiaque, accident vasculaire cérébral et augmentation de la tension artérielle. La goutte et le syndrome des ovaires polykystiques (PCOS) peuvent également résulter d’une insuline élevée.

L’obésité aussi peut résulter de ce déséquilibre. Lorsque le sucre dans le sang n’est pas converti en énergie, il se stocke sous forme de graisse. Donc, techniquement, si vous cherchez à perdre du poids en évitant les aliments annoncés comme « faibles en gras », cela ne vous fera aucun bien; c’est le sucre qu’il faut éviter à tout prix.
La graisse n’est pas le problème, c’est le sucre votre principal ennemi !

Comment fonctionnent les glucides ?
Les glucides (les hydrates de carbone) fournissent de l’énergie à vos muscles et à votre système nerveux central et empêchent d’autres aliments essentiels, comme les protéines, d’être utilisés sans raison. Les glucides ne sont pas forcément mauvais. C’est une idée fausse. En fait, il faut un juste équilibre. C’est comme pour tout !

SUGARS EXPLAINED

Il y a deux types de glucides: les glucides complexes et les glucides simples. Alors que les deux types de glucides vous donnent de l’énergie, les glucides complexes prennent plus de temps à se décomposer. C’est pourquoi, lorsque vous mangez des glucides complexes, cela vous « calle » pour longtemps, en tout cas jusqu’au prochain repas. C’est un excellent conseil pour tous ceux qui cherchent à perdre du poids. Votre cerveau a besoin de glucose pour fonctionner; il est impératif qu’il en ait toujours à disposition pour qu’il puisse effectuer toutes ses tâches, comme les processus complexes comme l’ ATP (adénosine triphosphate qui fournit de l’énergie aux cellules).

Plus nous comprenons la façon dont le corps fonctionne et ce dont il a besoin, plus il devient facile de maintenir des habitudes saines et, en fin de compte, des taux de glycémie stables. Rappelez-vous simplement que la fonction principale du glucose est d’être métabolisé et de fournir de l’énergie pour les fonctions corporelles telles que les fonctions neurologiques et la stabilisation de l’humeur, fournissant à votre corps l’énergie dont il a besoin pour faire des activités physiques et ainsi éloigner les petits soucis de santé.

Et voilà ce que je voulais vous dire, votre santé dépend en grand partie de ce que vous mangez ! Donc choisir une alimentation saine est un investissement sûr !

print

Leave a Reply

Your email address will not be published.

TROP SYMPA DE LIRE MON BLOG !

On reste connectés ? Vous recevrez plein de recettes exclusives et mille astuces pour rester au top de votre forme !