•    |  


Simple Ways to Practice Mindful Eating

QUATRE CONSEILS SIMPLES POUR MANGER EN TOUTE CONSCIENCE

1024 1024 Delphine Remy

Je voudrais que vous vous arrêtiez un petit instant pour chercher au fond de votre mémoire un moment précis. Un moment où vous avez dégusté un plat dont vous pouvez encore vous souvenir des textures précises des aliments qui le composaient. De l’arôme et du goût de chaque bouchée. Peut-être vous rappelez-vous où vous avez apprécié ce plat, avec qui vous étiez et ce que vous portiez ? Si ces détails vous reviennent, c’est que vous avez pratiqué une alimentation consciente. Vous avez pu vous connecter avec vos sens et relier votre esprit à votre corps. Evidemment, on aimerait tous manger constamment de cette manière mais ce n’est pas facile avec des horaires chargés, des pauses courtes et des distractions nombreuses. Voici quelques conseils simples pour essayer d’inviter également votre esprit à table à chaque repas ! Que vous ne mettiez plus de la nourriture en bouche à la façon d’un robot et que vous puissiez réellement apprécier le moment du repas.
Quatre conseils pour de meilleures habitudes alimentaires, tout simplement.

Cool Raoul
« Mange plus doucement ! ». Je suis certaine que votre grand-mère, pleine de bon sens, a dû aussi vous asséner ce conseil bienveillant. Tout comme de manger la bouche fermée, de bien mâcher les aliments ou de s’asseoir correctement à table. Et bien sûr, au fond de vous, vous savez que mamie et son bon sens ont raison ! Ces conseils, lorsqu’ils sont appliqués, ont un réel impact sur la façon dont votre corps va traiter les informations relatives aux aliments.
Manger lentement, par exemple, va donner le temps à votre brave cerveau de recevoir les bonnes informations au bon moment. Dont la plus importante : Stop ! Je suis rassasié !

N’attendez pas d’être affamé
Il est irréaliste de planifier précisément chaque repas et il est important d’être flexible, mais il est également important de s’assurer que votre corps obtienne ce dont il a besoin quand il en a besoin. Nous avons tous des habitudes alimentaires différentes et l’idéal est de bien les connaître. Par exemple, si vous êtes une personne du matin et que vous savez que vous allez mourir de faim avant 8 heures, assurez-vous d’avoir des collations santé pour tenir jusqu’à ce que vous puissiez manger un vrai repas (veillez évidemment à vous prévoir un vrai petit-déjeuner). Un ventre qui crie famine, ça peut mettre de très mauvaise humeur !
À la manière dont vous planifiez des rendez-vous avec des amis ou un moment pour une séance de yoga, organisez vos repas ! Cela peut sembler ridicule, mais vous vous remercierez lorsque vous ne vous retrouverez pas à votre prochaine réunion avec le ventre creux, ou que vous ne vous précipiterez pas sur du fast food pour compenser.
Et puis, surtout, prévoir ce petit moment pour vous-même vous permet de manger calmement et consciencieusement. Personne ne veut manger frénétiquement. Personne n’aime manger sur le pouce, dans un contenant en plastique, dans sa voiture… Offrez-vous, et à votre corps, un réel moment pour profiter et traiter correctement votre repas. Humez l’arôme, délectez-vous des saveurs et profitez de chaque bouchée. Mangez avec gratitude.

Écoutez-vous
Nous prétendons tous être de parfaits multi-tâches. Mais en réalité, on ne devrait pas l’être. Si vous effectuez plusieurs tâches en même temps, sans vous concentrer vraiment sur l’une ou l’autre, cela ne peut conduire qu’à commettre des erreurs. Pour manger, c’est exactement pareil. Lorsque vous mangez, vous devez focaliser toute votre attention sur votre nourriture et sur votre corps. Si vous écoutez votre corps, il vous dira ce qu’il veut encore, ce qu’il ne veut plus, s’il est rassasié et donc s’il veut arrêter. Et comme je l’ai expliqué dans un précédent article de ce blog, lorsque nous mangeons heureux ou apprécions vraiment les aliments que nous mangeons, nos pouvoirs métaboliques se mettent en marche et une machine bien huilée permet un métabolisme plus rapide. On digère, on assimile les nutriments et on brûle les calories plus rapidement. Allez, les petits bolides ! Eloignez votre téléphone, éteignez le téléviseur et attirez toute votre attention sur votre nourriture et votre estomac.

Ayez de la considération pour votre être
Bien sûr, il y a des jours avec et des jours sans. Mais la nourriture devrait toujours nous faire sourire et être considérée comme un petit moment de fête dans la journée. C’est tout simple. Que vous grignotiez des amandes ou que vous sortiez un poisson fraîchement cuit du four, prenez le temps et soyez reconnaissant. Vous constaterez qu’en exprimant cette once de gratitude, vous ouvrirez vos sens à la capacité de vivre votre alimentation, de sensibiliser votre corps, de combler l’écart entre votre corps et votre âme.

Voilà. La consommation consciente n’est rien d’autre que d’être présent à chaque bouchée que vous mangez. Une espèce de méditation active si vous préférez. Au lieu de manger en laissant votre esprit divaguer, faites l’effort de vous connecter avec votre nourriture, vos convives, vos sens et vos sentiments. Les habitudes alimentaires positives et conscientes permettent de rester en harmonie avec votre corps et de savoir ce qu’il veut quand il le veut car vous le savez maintenant, notre corps a sa propre relation avec la nourriture.

print

1 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

TROP SYMPA DE LIRE MON BLOG !

On reste connectés ? Vous recevrez plein de recettes exclusives et mille astuces pour rester au top de votre forme !