•    |  


LA DIGESTION POUR LES NULS

1024 1024 Delphine Remy

Durant les prochains mois, je tenterai d’aborder les grands points du sujet éminemment fascinant qu’est la digestion. Les recherches scientifiques ont fait un bond en avant impressionnant au cours des dernières années, je trouve qu’il est donc essentiel d’y consacrer quelques articles. Comme (presque) tout le monde sait aujourd’hui, une bonne digestion est la base d’une bonne santé. Je prendrai le temps dans cet article de vous expliquer les bases de la digestion ; je vous dévoilerai ensuite dans les articles suivants les trucs et astuces, aliments et recettes qui l’améliorent et, par conséquent, ce qu’il faut faire pour éviter les plus qu’inconfortables ballonnements et l’enfer de la dysbiose intestinale. Je parlerai ensuite des combinaisons magiques pour chouchouter les intestins fragiles et bien évidemment le B-A-BA de la fermentation, si formidable pour notre microbiote.

L’intestin c’est la base !
Dans un monde idéal, nous mangerions nos repas calmement, nous les digèrerions super bien, sans désagréments tels que ballonnements, constipation, crampes, et notre cher petit corps assimilerait aisément tous les nutriments ingérés. Mais malheureusement, cet idéal n’existe pas et notre système digestif souffre régulièrement, et ce d’autant plus que passent les années…. Il n’opère alors plus de manière optimale sa fonction d’absorption des nutriments et tout notre corps en paie les conséquences.

Tant de facteurs ont une influence sur la digestion. Les chamboulements hormonaux, le stress (ce fléau à la base de nombreuses maladies chroniques, je lui consacrerai plusieurs articles), les activités physiques et professionnelles, notre génétique, les intolérances alimentaires, les carences en vitamines et minéraux, l’état de notre thyroïde, les maladies que nous avons contractées, les médicaments et compléments alimentaires que nous avons ingurgités, le sommeil ou plutôt le manque de sommeil, les toxines environnementales, les antibios pris depuis la tendre enfance… Et bien évidemment ce que nous mangeons ! Longue liste mais malheureusement pas exhaustive…

Les organes du système digestif en quelques mots.
La Digestion, C’est Quoi ?
C’est l’acte d’ingérer des aliments, de les dissoudre et de les assimiler pour produire de l’énergie. Il y a plusieurs digestions, si on peut s’exprimer de cette manière. La digestion mécanique qui consiste à mâcher et réduire la nourriture en petits morceaux, et la digestion chimique qui réduit encore ces petits morceaux en bouillie à l’aide des enzymes digestifs.

Le pouvoir des enzymes et le parcours des aliments

En bouche
La digestion commence déjà dans la bouche. Mécaniquement d’abord, par la mastication. Chimiquement ensuite, grâce à la salive qui contient un enzyme appelé amylase.

Tiens, vite une petite note en passant : quand vos parents et grands-parents vous demandaient de mâcher convenablement, c’était pour une bonne raison, pas uniquement pour le plaisir de vous faire une remarque (quoique…). Mâcher suffisamment est vital pour une bonne digestion. Si vous « gobez » votre nourriture, de gros morceaux arrivent dans l’estomac qui se retrouve face à un travail épouvantable et épuisant. Alors autant optimiser le processus dès le départ, non ?

Retenez ce conseil qui améliorera votre santé en général, aussi débile que ça puisse paraître (même en le prenant au second degré…) :
« Mâchez les liquides et buvez les solides. »

Next Stop, L’Estomac
Je vais la faire courte… La nourriture passe par l’œsophage et atterrit dans l’estomac où l’usine à sucs gastriques, plus particulièrement l’acide hydrochlorique et la pepsine, fonctionne plein pot pour réduire en bouillie tout ce qui arrive. Je sais, acide et estomac ne semblent pas faire la paire, mais dans ce cas-ci c’est une bonne chose ! Le corps produit jusqu’à deux litres d’acide hydrochlorique par jour. Ceux qui souffrent de reflux gastrique n’en produisent en fait pas assez. Le corps étant une machine incroyablement sophistiquée, il produit le mucus nécessaire pour protéger nos organes de cet acide. Un génie ! Pendant que la digestion chimique se passe, la digestion mécanique agit elle aussi de son côté par un processus appelé péristaltisme : ce sont les muscles qui se contractent et se détendent pour faire office de blender et mélanger la bouillie et les enzymes.

Next Stop, l’Intestin Grêle
On arrive dans l’intestin grêle ou les sucs du foie (la bile) et du pancréas dissolvent les aliments pour les transformer en nutriments.
C’est ici que commence le processus vital d’absorption de ces nutriments. Les parois de l’intestin sont constituées de millions de petits villi et microvilli qui ressemblent à des mini doigts et ce sont tous ces petits villi et les couches infinies de petits plis qui permettent l’absorption. Le sang distribuera ensuite ces nutriments à toutes les cellules du corps. Petite image, pour mieux réaliser ce dont on parle : si on aplatissait complètement l’intestin grêle, on arriverait à entièrement recouvrir la surface d’un terrain de tennis. Cool non ? 7 mètres de long et à peine 2 cm de diamètre, chapeau !

Terminus, Le Gros Intestin et le Colon
Quand le reste du chyme (nom donné au mélange des aliments et sucs gastriques) a terminé son périple dans l’intestin grêle, tout ce qui n’a pas traversé la paroi de l’intestin est amené vers le gros intestin qui absorbe les liquides du corps pour faire passer les selles.

La digestion est donc un voyage qui prend tout le temps nécessaire pour permettre à notre corps d’assimiler tout ce dont il a besoin. Les aliments restent environ 15 secondes dans l’œsophage, 2 à 7 heures dans l’estomac, 6 à 9 heures dans l’intestin grêle et 15 à 18 heures dans le gros intestin.

journey-through-digestive-systemQue retire-t-on de cet article ?
C’est un long voyage et quand tout se passe de manière optimale, c’est magnifique. Si néanmoins vous souffrez d’une mauvaise digestion, je vous invite à me contacter.

Je ne le répèterai jamais assez « Mâchez les liquides et buvez les solides ». Maintenant que vous avez lu l’article, vous en comprenez mieux le sens… Vous pouvez manger la nourriture la plus saine qui soit mais si le système digestif ne fonctionne pas de manière optimale, vous souffrirez de nombreux désagréments, de carences et/ou de maladies. Alors, on le dorlote grâce à tous les bons conseils qui arrivent bientôt. A suivre !

print

Leave a Reply

Your email address will not be published.

TROP SYMPA DE LIRE MON BLOG !

On reste connectés ? Vous recevrez plein de recettes exclusives et mille astuces pour rester au top de votre forme !