•    |  


5 raisons pour vous convaincre de bichonner votre microbiote

5 RAISONS POUR VOUS CONVAINCRE DE BICHONNER VOTRE MICROBIOTE

1024 1024 Delphine Remy

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes (bactéries, virus, champignons, levures) peuplant un microbiome, c’est-à-dire un milieu bien précis chez un animal ou un végétal. Aujourd’hui, nous allons parler du microbiote intestinal, aussi appelé « flore intestinale ». Cette flore intestinale contient 100.000 milliards de micro-organismes d’environ 200 espèces. Ces mini-organismes ont un impact majeur sur votre santé et votre bien-être. Il y a 10 fois plus de bactéries que de cellules dans votre corps. Et pour encore mieux illustrer leur importance, sachez qu’elles représentent 100 fois plus de gènes que le génome humain et pèsent 1.5 kilos !
Le docteur Ari Grinspan dit que “nous sommes plus bactériens qu’humains”. Pas de panique, énormément de ces bactéries sont super bénéfiques. Pour être plus précis, une grande majorité de ces bactéries intestinales effectuent un travail incroyable à notre insu. Elles sont capitales pour digérer ce que nous mangeons, renforcer notre système immunitaire et nous protéger contre les mauvaises bactéries.
L’intestin est le siège de 50 % de nos défenses immunitaires, ainsi qu’un des chefs d’orchestre de notre système nerveux et hormonal. Plutôt important donc de prendre soin de votre écologie intérieure.

Analysons plus en profondeur cinq raisons (mais vous me verrez poster bien plus d’articles sur l’importance du microbiote et sur toutes les recherches démontrant l’axe cerveau-intestins, c’est fou !) :

Vos bactéries intestinales communiquent non-stop avec votre système immunitaire.
Les bactéries envoient des signaux constants aux intestins et vice-versa. Cette conversation permanente est à l’origine d’ajustements dans le corps en fonction de ce qui se passe dans le microbiote. Plus spécifiquement, notre système immunitaire se renforce ou s’affaiblit en fonction des signaux qu’il reçoit des bactéries intestinales. Les recherches font des bonds en avant dans la compréhension de cette conversation permanente. Plus de doute aujourd’hui que notre microbiote est un pilier essentiel de notre santé.

Ces bactéries ont une influence majeure sur le système digestif, sur l’humeur, sur le poids (et plus particulièrement l’obésité), sur le développement de cancer et plus encore.

Selon le docteur Kirsten Tillisch, chef de médecine intégrative au centre médical Ronald Reagan de Los Angeles, les bactéries intestinales ont une influence sur l’émergence des maladies intestinales telles le syndrome du côlon irritable, les colites infectieuses et bien d’autres maladies qui ne touchent pas directement l’intestin. Elle mentionne que l’obésité, le cancer ou les troubles du comportement peuvent être influencés par certains types de bactéries intestinales.

Un petit exemple pour illustrer ce constat. Une étude de l’université de Washington a été conduite en 2013 sur des jumeaux dont l’un était mince et l’autre était obèse. Des scientifiques ont prélevé des bactéries intestinales de chaque jumeau et les ont injectées à deux groupes de souris. Les souris qui avaient reçu les bactéries du jumeau mince sont restées minces et les souris qui avaient reçu les bactéries du frère ont pris du poids. Oui, mais quoi alors ? Lisez la suite.

Votre microbiote intestinal est en perpétuel changement, en dictant à votre corps la manière dont il doit réagir à différents facteurs.

Comme nous sommes perpétuellement en train d’ingérer tout ce qui vient de l’extérieur – nourriture, bactéries, virus, champignons, parasites – tout ce qui se passe dans vos intestins n’est rien d’autre que l’accumulation de toutes ces expériences. En fait, c’est un peu comme le scrapbooking intestinal de nos aventures journalières ! Tout ce qui vient de l’extérieur interagit avec les parois de l’intestin qui sont elles-mêmes bourrées de cellules immunitaires. Ces dernières sont constamment en train de contrôler tout ce qui trouve refuge dans les intestins. Quand ces bactéries changent, c’est comme si l’intestin découvrait de nouveaux voisins, le corps va donc sans cesse évaluer si ces sont des « bons » ou des « mauvais » ☺ ! On cohabite de manière sympa ou vous dégagez !

Gut Microbiome

Ceci étant dit, notre microbiote est relativement stable au cours des années.

Ce sont précisément les changements de notre microbiote qui peuvent engendrer des sérieux soucis de santé. Chaque personne a un microbiote qui lui est unique, un peu comme les empreintes digitales. Comme nous avons tous une certaine routine – vous mangez Thaï une fois par semaine et plein de légumes verts le reste du temps, vous êtes vegan excepté les jours de fête, … – les scientifiques sont principalement intéressés par les changements de votre microbiote. Certains évènements plus que d’autres peuvent changer votre microbiote de manière considérable. Avez-vous mangé une salade ou plutôt au petit chinois limite propre au coin de la rue ? Avez-vous pris des antibios ou voyagé en Inde et attrapé une crasse ? La plupart des gens retrouveront leur microbiote « normal » après des incidents tels que ceux cités plus haut, mais parfois non et c’est là où le bât blesse. Une étude de l’université d’Iowa a fait le lien entre un changement du microbiote dû à des médicaments et un métabolisme affaibli. On est en pleine découverte dans ce domaine.

Même s’il y a encore des tonnes d’inconnues dans le domaine scientifique, une chose est sûre : Il est crucial de prendre soin de nos bactéries intestinales.

On ne sait pas tout, mais focalisons-nous sur ce que savons pour le moment et qui a été prouvé scientifiquement. Mangeons des probiotiques naturels comme le yaourt fermenté, le kéfir, la choucroute ou autres légumes fermentés faits maison, le kombucha, le tempeh, le miso, les micro-algues comme la spiruline et la chlorelle, le vinaigre de cidre, de pomme, et les fromages au lait cru. Ces probiotiques améliorent la flore intestinale.

Mangeons également des prébiotiques, qui sont la nourriture des probiotiques. Les prébiotiques sont des sucres comme la cellulose, le lactose, des galacto-oligosaccharides, et l’inuline. Ils fermentent dans le côlon et permettent d’équilibrer la flore en favorisant la prolifération des bonnes bactéries au détriment des mauvaises.
Les prébiotiques naturels se trouvent dans le blé, le seigle, l’ail, les artichauts, les légumineuses, les pommes, les poires, les pastèques, les mangues, les fruits à noyaux, les champignons et le chou-fleur. Ces aliments contiennent les bactéries que nos intestins adorent. Pas d’abus non plus toutefois, car ils peuvent entraîner de sérieux ballonnements.

Juste un petit mot sur le stress et le microbiote, mais nous en reparlerons dans d’autres articles. Une étude publiée dans le journal “Brain, Behavior and Immunity” démontre que le stress altère le microbiote au détriment des bonnes bactéries, et donc affecte votre immunité. Donc du sport, du repos et au sens plus large extra TLC (tender, loving, care, j’adore cette expression) et vos intestins vous remercieront !

print

1 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

TROP SYMPA DE LIRE MON BLOG !

On reste connectés ? Vous recevrez plein de recettes exclusives et mille astuces pour rester au top de votre forme !